La hutte de chasse en métal est à la fois solide et étanche. Elle demande un peu moins d’entretien que celle en bois. Sauf en milieu maritime où il faut ressortir la tonne  en moyenne tous les 2 ans pour la décaper et la retraiter. L’entretien de ce type de hutte reste chronophage et onéreux.

Les plus fortunés utilisent de l’inox marin pour limiter sont entretien (5 fois plus cher que le métal).



Le métal ayant une dilatation importante les jonctions de plaques de la hutte sont mises à rude épreuve. Elles doivent être faite un professionnel très expérimenté.

Si elle n’est pas isolée, vous rencontrerez des problèmes de condensation et d’humidité.

Ce type de conception est coûteux. Le métal est un matériau lourd, de ce fait, la mise en place de cette hutte de chasse sera plus longue et plus contraignante.